Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Tabea Zimmermann

Spectacles à venirEn voir plus...

BonnPure Beethoven X

Beethoven
Anne Katharina Schreiber; Tabea Zimmermann; Jonathan Cohen; Kristian Bezuidenhout

BonnPure Beethoven XII

Beethoven
Tabea Zimmermann; Armida Quartett; Martin Funda; Johanna Staemmler

BonnPure Beethoven XIV

Beethoven
Adam Walker; Lucas Macías Navarro; Vicent Alberola; Guilhaume Santana

BonnPure Beethoven | Closing concert

Beethoven, Mustonen
Tabea Zimmermann; Janne Saksala; Olli Mustonen; Meta4

AmsterdamJörg Widmann, Tabea Zimmermann and Dénes Várjon: Once upon a time

© Marco Borggreve
Schumann, Widmann, Mozart
Jörg Widmann; Tabea Zimmermann; Dénes Várjon
Critiques récentesEn voir plus...

L'élégance d'Iván Fischer et du Concertgebouw à Bozar

Tabea Zimmermann et Isabelle Faust © Marco Borggreve (pour T. Zimmermann), Simon Van Boxtel (pour I. Faust)
Iván Fischer et le Concertgebouw d'Amsterdam livrent une soirée au sommet de l'excellence musicale, accompagnés d'Isabelle Faust et Tabea Zimmermann pour une Symphonie concertante très émouvante.

Le charme de la jeunesse : l’Académie de Kronberg et Tabea Zimmermann

Tabea Zimmermann © Marco Borggreve
Réunis autour de Tabea Zimmermann, les jeunes solistes de l’Académie de Kronberg défendent avec enthousiasme Beethoven et Dvořak. Seule en scène, l’altiste offre une vision poétique d’une Sonate de Hindemith.

Tabea Zimmermann et Les Siècles ouvrent l’année Berlioz

Tabea Zimmermann © Marco Borggreve
À la Philharmonie, François-Xavier Roth et Les Siècles ouvrent les festivités de l'année Berlioz, 150 ans après le décès du compositeur. Avec une invitée de marque, l'altiste Tabea Zimmermann.

Tabea Zimmermann royale dans les Emergences-Résurgences de Jarrell !

Tabea Zimmermann © Marco Borgreve
Tabea Zimmermann aura offert au Victoria Hall la création d’un concerto du genevois Michael Jarrell de toute beauté, ainsi qu’un Debussy ourlé de mille couleurs sous la direction d’un Pascal Rophé inspiré. On aura regretté un Stravinski un peu en deçà et décousu qui aura certainement fait les frais de la préparation de la création.

So Fancy : le Quatuor Arcanto aux confins du quartet

Jean-Guihen Queyras © Marco Borggreve
Tant de maîtrise et de technique – on ne se souvient pas, tout bonnement, d’avoir entendu un Quatuor plus solide – présageait d’un très beau moment pour le Quatuor n°9 de Beethoven, attendu de pied ferme après l’entracte.