Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Vilde Frang

Watch VideoEn voir plus...

CologneVilde Frang & Fabien Gabel

Pesci, Korngold, Stravinsky, Schreker
Gürzenich-Orchester Köln; Fabien Gabel; Vilde Frang
Critiques récentesEn voir plus...

À Radio France, Vilde Frang et le Philharmonique enflamment Stravinsky

Vilde Frang © Marco Borggreve
Curieux programme pour le Philhar' : de Rameau, Bach, Mendelssohn et Stravinsky, c'est ce dernier qu'on retiendra. Au violon, Vilde Frang déploie une énergie phénoménale, soutenue par un orchestre enthousiaste.

À Radio France, Bertrand Chamayou rend hommage à Beethoven

Bertrand Chamayou et les musiciens de l'Orchestre Philharmonique de Radio France dans Ludwig van © Laura Jachymiak / Radio France
Artiste en résidence à Radio France cette saison, le pianiste Bertrand Chamayou y donnait un concert-hommage à Beethoven avec Vilde Frang, Sol Gabetta et l'Orchestre Philharmonique de Radio France.

Osmo Vänskä dirige l'ONL à l'Auditorium de Lyon : l'impossible dialogue

Osmo Vänskä © Kaapo Kamu
L'ONL est un orchestre au son typé, et quand les chefs invités ne parviennent pas à inscrire leur pensée musicale dans sa tradition, ça ne passe pas. 

Vienne à la Philharmonie de Paris

Après une ouverture de saison triomphale à Radio France la semaine dernière, l’Orchestre Philharmonique de Radio France et son nouveau directeur musical, Mikko Franck, étaient cette fois invités à la Philharmonie pour un intelligent programme associant le Concerto pour violon d’Erich Wolfgang Korngold et Le Chant de la terre de Gustav Mahler.

Ein liebenswürdiges Konzert mit dem COE in Berlin

Sir Simon Rattle © Oliver Helbig
Das Chamber Orchestra of Europe und Sir Simon Rattle verzaubern in der Philharmonie mit Beethoven und Haydn.

Loss and foreboding from Pappano and the LSO

Sir Antonio Pappano © Liam Hennebry
In these difficult times a reduced audience witnessed a concert of music that didn’t exactly offer much solace, but which possessed a powerful sense of loss and foreboding that seemed entirely timely.