Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Oeuvre: Oberon: ouverture

Rechercher des événements de musique classique, opéra et ballet
Fichier de données
CompositeurWeber, Carl Maria von (1786-1826)
ÉpoqueClassique
Type d'oeuvreOrchestrale
Événements à venirEn voir plus...

BerlinNew Year's Eve Concert with the Konzerthausorchester Berlin

Wagner, Weber, Bernstein
Konzerthausorchester Berlin; Christoph Eschenbach; Martin Helmchen

LondresMendelssohn and friends

© Julien Mignot
Weber, Schumann, Mendelssohn
Philharmonia Orchestra; Laurence Equilbey; Sunwook Kim
Critiques récentesEn voir plus...

Ouverture viennoise pour l’Orchestre National de Lyon à l’Auditorium

Nikolaj Szeps-Znaider, lors de son premier concert en tant que directeur musical de l'ONL © Nicolas Auproux
Vienne s'invite à Lyon pour ce concert de lancement de saison de l'Orchestre National de Lyon, avec aux commandes le nouveau directeur musical, l'étincelant Nikolaj Szeps-Znaider. 

Le Fantastique en offrande

Nelson Freire et l’Orquestra simfónica de Barcelona i Nacional de Catalunya au centre du Cercle magique à l’Auditorium de Lyon.

Crowd-pleasers: Mendelssohn and Tchaikovsky at the Jūrmala Festival

Kristīne Balanas © Pauls Zvirbulis

It’s all about the next generation: twenty-something Kristīne Balanas plays the Mendelssohn with passionate commitment and the even younger George Harliono confidently rides the Tchaikovsky steed.

Liszt in Sibirien? – Denis Matsuev mit der Staatskepelle Dresden

Christian Thielemann © Matthias Creutziger
Die Staatskapelle Dresden präsentiert mit Christian Thielemann und dem meisterhaften Denis Matsuev Brahms, Weber und Liszt in Luzern.

Luisi, Grimaud y la Philharmonia Zürich: de la magia al éxtasis

Fabio Luisi © Balu
Grimaud brilló en el Andante con moto, donde asistimos a la gradual fragmentación de la célula inicial, siempre bien arropada por maderas y, especialmente, una maravillosa sección de violas. Por último, el Rondo vivace desprendió energía y confirmó la compenetración entre el discurso pianístico y la Philharmonia.