Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Oeuvre: Symphonie no. 5 en si bémol majeur, D. 485

Rechercher des événements de musique classique, opéra et ballet
Fichier de données
CompositeurSchubert, Franz (1797-1828)
ÉpoqueRomantique
Année1816
Type d'oeuvreOrchestrale
Événements à venirEn voir plus...

WürzburgAndrea Marcon at the Würzburger Mozartfest

© Marco Borggreve
Abel, Mozart, Clement, Schubert
Bamberger Symphoniker; Andrea Marcon; Chouchane Siranossian

BayreuthAndrea Marcon at the Margravial Opera House

© Marco Borggreve
Abel, Mozart, Clement, Schubert
Bamberger Symphoniker; Andrea Marcon; Chouchane Siranossian

FürthAndrea Marcon in Fürth

© Marco Borggreve
Abel, Mozart, Clement, Schubert
Bamberger Symphoniker; Andrea Marcon; Chouchane Siranossian

GranadaLa melodía infinita

La melodía infinita
Mozart, Schubert
Orquesta Ciudad de Granada; Hossein Pishkar; Alexis Aguado; Hanna Nisonen

ZürichAlexandre Tharaud

© Harald Hoffmann
Britten, Mozart, Schubert
Zürcher Kammerorchester; Alexandre Tharaud; Willi Zimmermann
Critiques récentesEn voir plus...

Angelich offre un dernier moment de répit à Lyon avant le confinement

Nicholas Angelich © Jean-François Leclercq / Erato
Reconfinement, attentat, crise du secteur culturel : Nicholas Angelich vient faire oublier un temps le climat morose et bouleverse l'Auditorium de Lyon avec un Concerto pour piano nº 3 de Rachmaninov suspendu. 

Intronisation mitigée de Jonathan Nott à Genève

Jonathan Nott © Paul Yates
L’Orchestre de la Suisse Romande sous la direction de Jonathan Nott sonne éduqué et stylé, ce qui aura convenu particulièrement bien à Schubert, moins à Mahler. On attend de voir ce que le travail à long terme produira en terme d’émotion musicale. L’Orchestre de la Suisse Romande est à la croisée des chemins et de tous les possibles.

Historiquement contestable ? Incontestablement expressif !

L’approche de Sir John Eliot Gardiner est-elle historiquement (in)acceptable ? C’est une question que le mélomane peut tranquillement confier au musicologue. Et en effet, qu’importe ? La tradition c’est, pour reprendre les mots de Mahler, transmettre le feu, et non vénérer les cendres.

Gardiner, Bezuidenhout et l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique à la Philharmonie

Très excitante était la perspective d’entendre ce chef légendaire donner le Concerto pour piano en sol majeur de Beethoven avec l’un des meilleurs piano-fortiste actuels, un peu frustrante en fut l’issue.

Schubert bookends memorable Tchaikovsky from SCO and Emelyanychev

Maxim Emelyanychev conducts the Scottish Chamber Orchestra © Ryan Buchanan

SCO cellist Philip Higham plays memorable Rococo Variations, bookended by lively Schubert conducted by the dynamic Maxim Emelyanychev.