Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Oeuvre: Quatre derniers lieder (Vier Letzte Lieder)

Rechercher des événements de musique classique, opéra et ballet
Fichier de données
CompositeurStrauss, Richard (1864-1949)
ÉpoqueRomantique
Type d'oeuvreVocale
Spectacles à venirEn voir plus...

AmsterdamDiana Damrau and Antonio Pappano: Strauss' Four Last Songs

© Jürgen Frank
Strauss R., Berg, Bizet, Rossini, Wagner
Diana Damrau; Sir Antonio Pappano

HoustonAll-Strauss Thanksgiving

Strauss R.
Houston Symphony; Andrés Orozco-Estrada; Miah Persson

CologneEschenbach

Eschenbach
Strauss R., Mahler
WDR Sinfonieorchester Köln; Christoph Eschenbach; Hanna-Elisabeth Müller

CincinnatiRenée Fleming and Rachmaninov

Boulanger, Rachmaninov, Holmès, Strauss R.
Cincinnati Symphony Orchestra; Louis Langrée; Renée Fleming; Behzod Abduraimov

TokyoWeber, Strauss

Weber, Strauss R.
NHK Symphony Orchestra Tokyo; Fabio Luisi; Kristine Opolais
Critiques récentesEn voir plus...

Entente cordiale entre François-Xavier Roth et l’Orchestre de Paris

François-Xavier Roth © Holger Talinski
Dans le ballet des chefs pressentis pour le poste de directeur musical de l'Orchestre de Paris, François-Xavier Roth a montré ses atouts dans Petrouchka.

Szeps-Znaider et l'Orchestre National de Lyon : saison 0, épisode 1

Nikolaj Szeps-Znaider © Lars Gundersen
C'est la rentrée pour l'Orchestre National de Lyon. L'occasion pour le futur nouveau directeur musical, le Danois Nikolaj Szeps-Znaider, de faire ses preuves auprès du public lyonnais. Pari en partie gagné...

L’envol du cygne : éclatant concert d’ouverture du National

Emmanuel Krivine © Fabrice Dell'Anese
Loin de se résumer à un pied-de-nez, cette prise de fonction est une réussite totale avant tout parce qu’elle prend à bras le corps la substantifique moelle de ses œuvres, parce qu’elle explore leur sensorialité sans jamais rien sacrifier de leur pureté ; parce qu’elle s’attelle à en dire avant tout les « voluptés », dira Krivine.

Kirill Petrenko et le Bayerisches ouvrent la saison du TCE

Kirill Petrenko © Wilfried Hoesl
Ambitieux programme, peut-être un peu trop, pouvait-on redouter en début de concert, tant la sécheresse de l’acoustique du Théâtre des Champs-Elysées ne laissa, chez Wagner puis Strauss, aucune place à l’erreur. 

"Ode to Joy" au Glasgow Royal Concert Hall

Peter Oundjian © Sian Richards
Le RSNO a clôt sa saison samedi soir avec un programme Beethoven/Strauss.