Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Bayerisches Staatsorchester

Spectacles à venirEn voir plus...

MünchenLa traviata

La traviata
Verdi: La Traviata
Giampaolo Bisanti; Günter Krämer; Bayerische Staatsoper; Andreas Reinhardt; Carlo Diappi; Ermonela Jaho; Ekaterina Siurina

MünchenLa Cenerentola

La Cenerentola
Rossini: La Cenerentola (Cendrillon)
Ottavio Dantone; Jean-Pierre Ponnelle; Bayerische Staatsoper; Levy Sekgapane; Edwin Crossley-Mercer

MünchenLa Dame aux camélias

La Dame aux camélias
Chopin: La Dame aux camélias
John Neumeier; Bayerisches Staatsballett; Michael Schmidtsdorff; Jürgen Rose; Bayerisches Staatsorchester

MünchenIl trovatore

Il trovatore
Verdi: Le Trouvère
Francesco Ivan Ciampa; Olivier Py; Bayerische Staatsoper; Pierre-André Weitz; Vladislav Sulimsky; Sonya Yoncheva

MünchenI masnadieriNew production

I masnadieri
Verdi: I masnadieri
Michele Mariotti; Johannes Erath; Bayerische Staatsoper; Kaspar Glarner; Mika Kares; Diana Damrau
Critiques récentesEn voir plus...

Arabella sublimée par Anja Harteros au Théâtre des Champs-Elysées

Anja Harteros (Arabella) et Constantin Trinks © Vincent Pontet / Bayerische Staatsoper
Le Théâtre des Champs-Elysées propose une version concert d'Arabella, de Richard Strauss. Une soirée portée par une distribution de rêve dans laquelle se distingue Anja Harteros.

Andrea Chénier au TCE : un opéra de contrastes porté par un duo vocal intense

Anja Harteros (Madeleine de Coigny) et Jonas Kaufmann (Andrea Chénier) au Bayerisches Staatsoper © Wilfried Hoesl | Bayerisches Staatsoper
Cette nouvelle production munichoise d'Andréa Chénier donnée en version concert au TCE a su convaincre par sa juste distribution et par la grande qualité de l'ochestre et des choeurs du Bayerische Staatsoper qui l'accompagnait. Bien que laissant quelque sentiment de frustration du fait de l'absence de mise en scène, cette oeuvre peu programmée ces dernières années ne perd en rien de sa force réflexive

Kirill Petrenko et le Bayerisches ouvrent la saison du TCE

Kirill Petrenko © Wilfried Hoesl
Ambitieux programme, peut-être un peu trop, pouvait-on redouter en début de concert, tant la sécheresse de l’acoustique du Théâtre des Champs-Elysées ne laissa, chez Wagner puis Strauss, aucune place à l’erreur. 

Ariane à Naxos au Théâtre des Champs-Élysées : prima la musica !

Kirill Petrenko donnait en version de concert au TCE l'opéra qu'il dirigera bientôt sur scène à Munich, avec le même cast. Il avait cependant une guest star de luxe, le Bacchus de Jonas Kaufmann. Une soirée où la musique était à la fête et où le théâtre était quand même présent.

Eine Lanze für die Bratsche beim Bayerischen Staatsorchester

Lorenzo Viotti © Wilfried Hösl
Lorenzo Viotti und Adrian Mustea fächerten souverän polystilistische Kompositionen von Schostakowitsch und Schnittke auf.