Guide to the Orchestre Metropolitain

« There was a glow and an aura to the orchestral texture and fabric. The strings played their impossible parts, chief fodder of orchestral auditions, with passion, courage and precision. Every member of the orchestra gave it everything they had. It was Montréal. »
Laurence Vittes Bachtrack
European Tour 2017
© Geneviève Lesieur
© Geneviève Lesieur
© Marco Borggreve
© Marco Borggreve
© Marco Borggreve
© Marco Borggreve

Yannick Nézet-Séguin à propos de l'Orchestre Métropolitain

Entretien avec Yannick Nézet-Séguin à propos des qualités de l'Orchestre Métropolitain, en tournée européenne à la fin du mois de novembre.

Conversation avec Alexandre Tharaud

A la veille de sa tournée européenne, avec l'Orchestre Métropolitain de Montréal et son chef Yannick Nézet-Séguin, Alexandre Tharaud nous avait donné rendez-vous devant la Comédie française. Conversation.

Jean-Guihen Queyras, violoncelliste aux mille visages

Jean-Guihen Queyras tournera en Europe dès la fin du mois de novembre en compagnie de l’orchestre montréalais dirigé par Yannick Nézet-Séguin. Rencontre avec un musicien aussi passionné qu'éclectique.
Spectacles à venirEn voir plus...

MontrealStéphane Tétreault : cello and hope

Nielsen, Barber, Beethoven
Orchestre Métropolitain; Tania Miller; Stéphane Tétreault

MontrealStéphane Tétreault : cello and hope

Nielsen, Barber, Beethoven
Orchestre Métropolitain; Tania Miller; Stéphane Tétreault

MontrealStéphane Tétreault : cello and hope

Nielsen, Barber, Beethoven
Orchestre Métropolitain; Tania Miller; Stéphane Tétreault
Critiques récentesEn voir plus...

Vive l’amitié franco-québécoise : les premiers pas de l’Orchestre Métropolitain à Paris

Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, l'orchestre montréalais interprétait Elgar (avec Stéphane Tétreault), Ravel (avec Alexandre Tharaud) et Debussy. Retour sur une première qui en appelle d'autres.

Borodine, Stravinski, Rachmaninov et l'âme de Nézet-Séguin

L’Orchestre Métropolitain, son chœur affilié et trois chanteurs solistes livraient dimanche dernier un concert intitulé « Yannick Nézet-Séguin et l’âme russe », sous la baguette du chef éponyme. Si l’on tient compte de la flamboyance du jeu, de la clarté des tableaux, du chatoiement des couleurs orchestrales, ce n’est pas l’âme russe qui a été révélée cet après-midi-là, mais bien plutôt celle du chef d’orchestre.

Une éblouissante ouverture de saison pour l’Orchestre métropolitain

Quoiqu’on l’ait sentie moins à son aise au départ, Hélène Grimaud a livré une performance remarquable et une lecture tout à fait heureuse de la partition.
Biographie

Ambassadeur culturel majeur du Québec, l’Orchestre Métropolitain de Montréal prend un pari audacieux dès sa fondation en 1981 : celui de tisser un lien avec le public afin de faire rayonner la musique symphonique. Fort de cette relation privilégiée, en plus de ses concerts et ses enregistrements, l’ensemble jouit d’une réputation internationale des plus enviables.

Depuis son arrivée à la direction artistique de l’Orchestre en 2000, Yannick Nézet-Séguin sait développer et entretenir une complicité hors du commun avec les musiciens, laquelle n’est pas étrangère au succès, à la longévité et à la renommée croissante de l’OM.

Guidé par sa quête constante d’excellence, l’Orchestre Métropolitain s’engage à faire vivre la musique symphonique de façon innovante, créative et sans compromis. Sa programmation audacieuse, mise en valeur par des musiciens formés au Québec, fait de l’Orchestre un joueur marquant de la scène symphonique.

Chaque année, l’Orchestre Métropolitain présente une cinquantaine de concerts qui font vibrer la Maison symphonique de Montréal et qui, grâce à la collaboration avec le Conseil des arts de Montréal, résonnent bien au-delà du Quartier des spectacles, dans une dizaine d’arrondissements de la métropole. Partageant sa passion pour la musique classique avec les gens de tous les milieux, l’Orchestre se démarque par la vitalité de son volet Jeunes Mélomanes et multiplie les initiatives éducatives.

L’OM accueille des artistes de grand renom, tels Renée Fleming, Hélène Grimaud, Marie-Nicole Lemieux, Jan Lisiecki, Andreas Ottensamer, Bryn Terfel et Rolando Villazón. Fier de travailler avec des musiciens et des interprètes de tous les horizons, l’Orchestre est au cœur des festivités entourant le 375e anniversaire de la ville de Montréal en 2017. Il collabore par ailleurs étroitement avec plusieurs compagnies, dont l’Opéra de Montréal.

Récipiendaire de nombreux prix nationaux, l’Orchestre Métropolitain doit notamment sa renommée internationale à sa vingtaine d’enregistrements, plusieurs endisqués sous l’étiquette canadienne ATMA Classique. Son cycle des symphonies de Bruckner, dont l’intégrale paraîtra au printemps 2018, démontre tant l’audace que l’excellence de l’Orchestre. Rappelons que c’est en compagnie des chanteurs Rolando Villazón et Ildar Abdrazakov que l’ensemble enregistre son premier disque chez Deutsche Grammophon en 2016.

À l’automne 2017, l’Orchestre Métropolitain entreprend sa toute première tournée outre-mer, avec son chef Yannick Nézet-Séguin, afin de rencontrer le public européen.