Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Oeuvre: Concerto pour piano no. 23 en la majeur, K488

Rechercher des événements de musique classique, opéra et ballet
Fichier de données
CompositeurMozart, Wolfgang Amadeus (1756-1791)
ÉpoqueClassique
Année1786
Type d'oeuvreOrchestrale
Événements à venirEn voir plus...

BruxellesMozart!

Brussels Philharmonic
Hosokawa, Mozart
Brussels Philharmonic; Jun Märkl; Julien Libeer

SingaporeMozart and Mother Goose

© Stella Lai
Chen, Mozart, Ravel
Singapore Symphony Orchestra; Xian Zhang; Chiyan Wong

HelsinkiIdyll

Wagner, Mozart, Muhly, Ravel
Orchestre philharmonique d'Helsinki; Risto Joost; Janne Mertanen; Atte Kilpeläinen; Auri Ahola

SeoulThe Song of the Heavens

Seoul Philharmonic Orchestra
Mozart, Messiaen
Seoul Philharmonic; Sylvain Cambreling; Roger Muraro

BolognaStefano Bollani

Mozart, Bollani
Orchestra del Teatro Comunale di Bologna; Stefano Bollani
Critiques récentesEn voir plus...

Pas de prix au Concours Clara Haskil, mais Hyelim Kim se distingue

Hyelim Kim en finale du Concours Clara Haskil © Céline Michel
Cette année comme en 2015, le Prix Clara Haskil n'a pas été attribué, malgré l'excellente prestation de Hyelim Kim à Vevey.

Le Concert de Paris : entendez-vous dans nos campagnes ?

Khatia Buniatishvili, Alain Altinoglu et l'Orchestre National de France © Christophe Abramowitz / Radio France
Au Concert de Paris, les stars de la musique classique se sont succédées devant les caméras de télévision, sous la Tour Eiffel. Pour de beaux moments, malgré la lourdeur des paillettes du 14 juillet.

La Rose des Vents de l'Orchestre Symphonique de Mulhouse

David Reiland
Une Rose des vents orientée vers le le Proche-Orient avec l'Ouverture de L'Enlèvement au Sérail de Mozart et une création mondiale de Jean-Luc Fafchamps : La Lettre soufie : Fà.

Barenboim, derrière l’homme-orchestre, une lassitude naissante ?

Barenboïm saluant le public à l'issue du concerto © Julien Hanck
Barenboim appartient à la race des musiciens universaux et nul ne songera à remettre en question le savoir-faire d’un homme ayant eu telle carrière. Mais au-delà du bonheur sonore, impérissable, est-on en droit d’attendre du maestro un engagement plus tangible en concert ?

Mozart un peu rudoyé par la Kremerata Baltica...

Radu Lupu accompagné par la Kremerata Baltica fut un bonheur d’équilibre et de musicalité. Malheureusement la soirée fut émaillée de quelques verdeurs et rudesses de la part de l’orchestre qui rendirent le tout un brin endommagé.