Drapeau de France

Compositeur: Messiaen, Olivier (1908-1992)

décembre 2017
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
27282930010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
01020304050607
Soirée
Matinée
Spectacles à venirEn voir plus...

RougemontTribute to Mstislav Rostropovitch Part 3

Britten, Chostakovitch, Messiaen, Piazzolla
Gautier Capuçon; Jérôme Ducros

LondresJoanna MacGregor - piano

Rameau, Daquin, Couperin, Janáček, Messiaen, Birtwistle, Alizâdeh, Poglietti, Byrd, Glass, Purcell, Liszt, Pachelbel, Gubaidulina
Joanna MacGregor, Piano

AmsterdamPace, Ferschtman, Poltéra and Kam: Messiaen

Debussy, Bartók, Messiaen
Liza Ferschtman; Christian Poltera; Sharon Kam; Enrico Pace

GatesheadQuartet for the End of Time

Abrahamsen, Messiaen
Royal Northern Sinfonia

TokyoMessiaen

Messiaen: Turangalîla-symphonie
Tokyo Metropolitan Symphony Orchestra; Kazushi Ono; Jan Michiels; Takashi Harada
Critiques récentesEn voir plus...

La huitième corde de la lyre : Mikko Franck dissémine sa palette moderniste

Marquée à la fois d’un désir de lignagevet d’un profond souhait de modernité, la musique d’un Messiaen, d’un Stravinsky ou d’un Fauré posent inévitablement problème à tout interprète voulant rendre compte de la part éthique d’une esthétique.

Loin du froid des églises : chaleurs humaines de Kaija Saariaho

Belle idée que de faire coïncider les ateliers dédiés à l’orgue de l’Auditorium et la programmation du festival Présences : l’orgue se prête mieux que n’importe quel instrument au désir de monographies de cette édition, mettant à l’honneur une compositrice à la croisée d’influences et de domaines d’expression.

Andris Poga, Fazil Say et l’ONF, une soirée pleine d’audace !

Fazil Say « par l’auteur », (K)ein Sommernachtstraum d’Alfred Schnittke, Messiaen et Chostakovitch. Un programme exemplaire, et une salle qui aurait mérité d’être pleine !

Une huitième de Bruckner saisissante par le LSO et Sir Simon Rattle

La Philharmonie de Paris a la chance d'acceuillir le London Symphony Orchestra dirigé par Sir Simon Rattle, dans les Couleurs de Cité céleste de Messiaen suivies d'une remarquable Symphonie n°8 de Bruckner.

Une Turangalîlâ-Symphonie inoubliable par Paavo Järvi et l'Orchestre de Paris

Le 10 avril 2016, Paavo Järvi dirigeait la Turangalîlâ-Symphonie de Messiaen. C’est une expérience sonore renversante et inoubliable que nous ont offerte les musiciens de l'Orchestre de Paris et les solistes (Roger Muraro au piano, Cynthia Millar aux ondes Martenot). Un choc sensoriel absolument exaltant !