Comme 2019 tire prestement à sa fin, il est temps de dresser le bilan d'un an de concerts à Québec. Les mélomanes ont pu profiter de dizaines d'événements offerts par les principales sociétés de concert de la ville. Mais l’année 2019 a aussi été un tournant à plus d’un titre. En premier lieu pour l’Opéra de Québec, qui a annoncé le départ l’an prochain de son directeur général et artistique Grégoire Legendre, après 25 ans passés à la tête de l’organisation. La création du Festival d’opéra de Québec, qui en était cet été à sa neuvième édition, constitue un de ses principaux faits d’arme. Il sera remplacé par nul autre que le réputé baryton Jean-François Lapointe, qui réduira pour ce faire ses prestations à l’étranger.

<i>Le Vaisseau fantôme</i>, présenté cet été au Festival d'opéra de Québec © Louise Leblanc
Le Vaisseau fantôme, présenté cet été au Festival d'opéra de Québec
© Louise Leblanc

L’Orchestre symphonique de Québec est aussi à un moment charnière, puisque son directeur musical Fabien Gabel a décidé de ne pas solliciter un troisième mandat et de terminer son engagement durant la saison 2020-2021 à titre de conseiller musical. Plusieurs des chefs invités durant la saison 2019-2020 sont donc des candidats potentiels pour prendre la barre du plus vieil orchestre canadien en activité. Les Violons du Roy ont pour leur part assisté au départ de leur directeur général, Hugo Sanschagrin, qui a été remplacé par une direction bicéphale assurée par deux collègues à l’interne, Laurent Patenaude et Patrice Savoie.

Avant de vous proposer un top 6 des meilleurs concerts couverts ces douze derniers mois par Bachtrack à Québec, rendons hommage à deux personnalités décédées cette année : la basse Joseph Rouleau, qui a fait les beaux jours de l’Opéra de Québec et du Royal Opera House de Londres, et l’ancien chef de l’OSQ Simon Streatfeild, qui se sont éteints tous les deux à l’âge de 90 ans, respectivement le 12 juillet et le 7 décembre.  

1La Création de Haydn aux Violons du Roy (27 février)

Il s’agissait d’un concert très attendu et les attentes ont été amplement comblées. Le chef Jonathan Cohen a fait merveille avec les Violons du Roy et la Chapelle de Québec, avec des coloris orchestraux et des idées musicales inédites. La présence du baryton Thomas E. Bauer et du ténor Allan Clayton, en plus du tout nouveau pianoforte acquis par l’ensemble, ont apporté une plus-value non négligeable à la soirée. [Lire le compte rendu]

Gautier Capuçon et Yuja Wang au Club musical de Québec © André Desrosiers
Gautier Capuçon et Yuja Wang au Club musical de Québec
© André Desrosiers

2Gautier Capuçon et Yuja Wang au Club musical (7 avril)

Une collaboration entre le Club musical et le Carnegie Hall a valu aux mélomanes de Québec une affiche de rêve, avec un des plus grands violoncellistes de notre époque et une pianiste star. Les sonates de Chopin et de Franck ont ainsi été réalisées dans des conditions idéales, avec une virtuosité transcendante au piano et une fougue associée à une sonorité d’exception au violoncelle. [Lire le compte rendu]

3Le Voyage d’hiver au Club musical (8 décembre)

Sur le même principe que le duo Capuçon-Wang, le Club a eu la chance de présenter la superbe mezzo-soprano Joyce DiDonato et le pianiste-chef Yannick Nézet-Séguin dans un des sommets de l’art du lied, Le Voyage d’hiver. Les billets, qui se sont vendus comme de petits pains chauds, ont permis aux chanceux qui y ont assisté d’être témoins d’une interprétation extrêmement habitée de l’un des derniers chefs-d'œuvre schubertiens. [Lire le compte rendu]

Yannick Nézet-Séguin et Joyce DiDonato au Club musical de Québec © André Desrosiers
Yannick Nézet-Séguin et Joyce DiDonato au Club musical de Québec
© André Desrosiers

4La Messe en si aux Violons du Roy (4 mai)

Autre grand rendez-vous présenté par les Violons du Roy, la Messe en si mineur de Bach a été l’occasion pour le chef émérite Bernard Labadie de donner un autre sommet de l’art choral. Le quatuor de solistes de très haut calibre (Lydia Teuscher, Iestyn Davies, Robin Tritschler et Matthew Brook) a contribué, avec La Chapelle de Québec, à faire de ce concert un événement à inscrire aux annales musicales de la capitale. [Lire le compte rendu]

5Andrew Wan et Charles Richard-Hamelin au Club musical (13 mai)

Le Club musical devait initialement conclure sa saison 2018-2019 avec le violoniste Renaud Capuçon et le pianiste Guillaume Bellom. Après que ces derniers eurent annulé leur tournée nord-américaine, la directrice du Club Marie Fortin s’est tournée vers le konzertmeister de l’Orchestre symphonique de Montréal et le jeune pianiste Charles Richard-Hamelin, qui ont présenté un programme Beethoven récemment endisqué pour Analekta. Un véritable régal pour les oreilles, avec des musiciens-nés qui n’ont plus à faire leurs preuves ! [Lire le compte rendu]

Andrew Wan et Charles Richard-Hamelin au Club musical de Québec © André Desrosiers
Andrew Wan et Charles Richard-Hamelin au Club musical de Québec
© André Desrosiers

6Nathan Laube aux Amis de l’orgue de Québec (26 octobre)

Les Amis de l’orgue de Québec ont fait un grand coup en réussissant à engager le jeune Nathan Laube, un des plus grands virtuoses de l’orgue à l’heure actuelle, qui a notamment le Konzerthaus de Berlin et le Walt Disney Concert Hall de Los Angeles à son tableau de chasse. Les spectateurs présents vont se souvenir longtemps de cette prestation marquée par une virtuosité, une poésie et un souffle sans pareils. [Lire le compte rendu]