Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le vendredi 31 janvier 2020Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticlesVidéo

Artiste: Philippe Jaroussky

Live EventsEn voir plus...

BerlinEnsemble Artaserse with Philippe Jaroussky

Bononcini, Caldara, Hasse, Scarlatti, Vivaldi
Ensemble Artaserse; Philippe Jaroussky

BarcelonaTreasures of the Baroque with Philippe Jaroussky

© Simon Fowler
Philippe Jaroussky; Ensemble Artaserse

BruxellesPhilippe Jaroussky: È morto il mio Gesù

Scarlatti, Caldara, Vivaldi, Hasse, Fago, Chelleri
Philippe Jaroussky; Ensemble Artaserse
Critiques récentesEn voir plus...

E pluribus unum : UNISSON à l’Opéra Comique

Le concert organisé par UNISSON à l'Opéra Comique © Christian Lartillot
Réunis pour une soirée de gala exceptionnelle, les adhérents de l’association UNISSON ont proposé, d’une seule voix, un concert mettant en avant des œuvres lyriques d’une grande diversité. 

Viva Vivaldi ! au TCE : Le Concert de la Loge en compagnie distinguée

Julien Chauvin © Franck Juery
Soirée de grâce pour l'âme lyrique vivaldienne au Théâtre des Champs-Élysées, en compagnie du Concert de la Loge, Philippe Jaroussky, Emőke Baráth, Lucile Richardot et Emiliano Gonzalez Toro.   

Concert de Paris : l’ONF fait le show au Champ de Mars

Francois-Xavier Roth © Francois Sechet
L’Orchestre National de France clôt sa saison le soir du 14 juillet lors du Concert de Paris, au pied de la tour Eiffel, en compagnie de quelques-unes des stars lyriques les plus en vue du moment.

Robert Carsen au Théâtre des Champs-Élysées : voir Orfeo et mourir

Philippe Jaroussky (Orfeo), Patricia Petibon (Eurydice) © Vincent Pontet
Le metteur en scène canadien donne une version épurée et poignante de l'opéra de Gluck. Philippe Jaroussky, en Orphée, atteint des sommets d'expressivité.

Une Alcina triomphante au TCE, entre mélancolie et tourments

Philippe Jaroussky (Ruggiero) & Cecilia Bartoli (Alcina) © Vincent Pontet
Cecilia Bartoli sublime l'un des personnages haendeliens parmi les plus sombres et torturés.

The nô needs Kaija to win : Only The Sound Remains laisse Garnier sans voix

Davone Tines (Priest, Fisherman) et Philippe Jaroussky (Spirit, Angel) © Elisa Haberer | Opéra national de Paris
Cette adaptation par Ezra Pound de deux pièces de théâtre nô, devient dans les mains de Kaija Saariaho un véritable manifeste d’épure théâtrale et de poésie musicale.