Notre politique de confidentialité a été mise à jour pour la dernière fois le lundi 24 juin 2019Voir iciIgnorer
Se connecter
Bachtrack logo
Accueil
Agenda
Critiques
Articles
Vidéo
Site
AgendaCritiquesArticles

Artiste: Thomas Hengelbrock

Spectacles à venirEn voir plus...

HamburgBeethoven's 1808 Academy Concert

© Maxim Schulz
Beethoven
Thomas Hengelbrock; Balthasar-Neumann-Solisten; Balthasar-Neumann-Chor; Balthasar-Neumann-Ensemble; Katarina Karnéus

AmsterdamBeethoven's Fifth

Beethoven's Fifth
Beethoven, Lutosławski
Royal Concertgebouw Orchestra; Thomas Hengelbrock; Gregor Horsch

AmsterdamBeethoven's Fifth

Beethoven's Fifth
Beethoven: Symphonie no. 5 en ut mineur, Op. 67
Royal Concertgebouw Orchestra; Thomas Hengelbrock

HamburgBalthasar-Neumann-Chor / Latry / Hengelbrock

© Maxim Schulz
Liszt, Bruckner, Reger, Becker
Thomas Hengelbrock; Balthasar-Neumann-Chor; Olivier Latry

Baden-BadenThomas Hengelbrock

Beethoven
Thomas Hengelbrock; Balthasar-Neumann-Solisten; Balthasar-Neumann-Chor; Balthasar-Neumann-Ensemble
Critiques récentesEn voir plus...

L’effet Carsen : géniale Iphigénie au Théâtre des Champs-Élysées

Iphigénie en Tauride au Théâtre des Champs-Élysées © Vincent Pontet
L'esthétique du metteur en scène canadien convient parfaitement à l'œuvre de Gluck. Prestations éblouissantes de Gaëlle Arquez et Stéphane Degout. Direction musicale admirable de Thomas Hengelbrock.

Un Requiem Allemand à la Philharmonie

Thomas Hengelbrock © Florence Grandidier
Requiem Allemand par Christoph von Dohnányi annonçait l’affiche : le nom, résonnant avec Cleveland, évoque à lui seul un passé musical des plus héroïques… Mais le maître était souffrant et c’est Thomas Hengelbrock, chef associé de l'Orchestre de Paris, qui a courageusement pris les choses en main. 

Une partie de chasse maléfique

Pierre fondatrice de la tradition de l’opéra romantique allemand, Der Freischütz rappelle que quiconque pénètre dans la forêt entreprend une quête qui aboutit au Bien ou au Mal selon ses choix.

Orphée et Eurydice de Pina Bausch

Entré au répertoire en 2005, Orphée et Eurydice, opéra dansé de Pina Bausch sur une musique de Gluck, est repris cette saison par le Ballet de l’Opéra de Paris.

Ein barockes Nachhausekommen mit den Balthasar-Neumann-Ensembles

Thomas Hengelbrock © Florence Grandidier
Was für eine Freude, diesen begeisterten und begeisternden Stimmen zu lauschen – eine Auffahrt in den Musikhimmel für Hengelbrocks Chor und Orchester!