Drapeau de France

Compositeur: Fauré, Gabriel (1845-1924)

Fichier de données
Année de naissance1845
Année du décès1924
NationalitéFrance
Époque20ème siècle
décembre 2017
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
27282930010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
01020304050607
Soirée
Matinée
Spectacles à venirEn voir plus...

LondresOliver Coates with Tenebrae: Le temps de Noël

Poulenc, Fauré, Debussy, Harvey, Anonymous, Warlock, Skempton, Britten, Lloyd, Bax, Todd, Saint-Saëns, Vaughan Williams
Nigel Short; Tenebrae; Oliver Coates

Bern4. Kammermusik: Quatuor Ebène

Haydn, Fauré, Beethoven
Quatuor Ébène; Pierre Colombet; Gabriel Le Magadure; Adrien Boisseau

Hong KongAn evening in Paris

Debussy, Fauré, Ravel, Saint-Saëns
Orion Weiss; Anna Polonsky; Emmanuel Ceysson; Jerusalem Quartet

Nishinomiya102nd Subscription Concert

Haydn, Fauré, Tchaïkovski
Hyogo Performing Arts Centre Orchestra; Yutaka Sado; Orchestra Ensemble Kanazawa

AmsterdamEbonit Saxophone Quartet

Debussy, Janáček, Ravel, Pierné, Chausson, Fauré
Ebonit Saxophone Quartet, saxophone ensemble
Critiques récentesEn voir plus...

Marie-Nicole Lemieux victime de sa somptuosité à Genève

Marie-Nicole Lemieux, contralto pléthorique offre un récital jubilatoire soutenu par un Roger Vignoles royal ; malheureusement la truculence déjà légendaire de la cantatrice semble bien mal adaptée à l’exercice du récital.

La huitième corde de la lyre : Mikko Franck dissémine sa palette moderniste

Marquée à la fois d’un désir de lignagevet d’un profond souhait de modernité, la musique d’un Messiaen, d’un Stravinsky ou d’un Fauré posent inévitablement problème à tout interprète voulant rendre compte de la part éthique d’une esthétique.

Michel Dalberto triomphe à Gaveau dans Fauré, Franck et Beethoven

S’il est un pianiste qu’on ne saurait taxer de “superficiel”, c’est bien lui. Le plaisir qu’on a à entendre Michel Dalberto s’apparente à un plaisir de la redécouverte. 

La grande classe de l'école française du Quatuor à Cordes : les Danel et les Confluence Salle Molière

Ce soir, en nous communiquant la transe qui était la sienne, le Quatuor Danel nous emporta, au-delà de toute raison, au cœur du son, et ne manqua pas d’en souligner la démence.

Luxe, calme et volupté avec Ludovic Tézier au Palais Garnier

Le baryton Ludovic Tézier a donné à entendre un récital de lieder et mélodies particulièrement ambitieux et mené avec une grande intelligence ! Le chant pour le texte et rien que le texte !